Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog















































30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 10:56

lac de Norvège

 

Trois ans d’absence, ça se fête!


La moindre des choses, pour ceux qui m’ont régulièrement suivit et pour ceux que ça intéresse, est de vous faire un bref résumé de ces trois dernières années :

Année 2009 un matin quelque part au Mexique, non loin d’une route sur une petite colline, peu boisée, je me réveillais d’un x-ieme bivouac, comme je le faisais durant de si nombreuses années. Enroulage du rectangle de mousse qui me servait de matelas, bourrage de sac de couchage dans son enveloppe, petit déjeuner à base de restes de la veille (de préférence froid), démontage de tente, préparation du vélo afin de reprendre la route. Pendant la routine du matin un sentiment  nouveau commençait à naître… un brin de lassitude... Quelques heures et kilomètres plus tard, le vacarme des véhicules me doublant au ras des coudes à toute allure, leur pot d’échappement puant, leur klaxon, même  amicaux, m’insupportaient au plus haut point. Tout m’indisposait.... J’avais déjà connu des moments pareils, des petits moments bas, mais là, j’en avais vraiment marre. Tout le côté négatif du voyage à vélo, venait écraser le côté positif. Ce fut le signal pour moi. Un vent de changement venait de souffler.

A la première ville, tout se passa très vite, ma décision était prise. Je donnais mon vélo et mon équipement à une famille Mexicaine (néanmoins je n'ai pas pu me séparer de mon rétroviseur, qui fut l’un de mes meilleurs alliés durant tout ce temps !). Je me rendis dans un endroit touristique et échangea mon vieil ordinateur portable et mon appareil photo contre un sac à dos de 90 litres.

Mon sac et ma planche de surf sous le bras, je continuais le voyage allant de spot de surf en spot de surf. Profitant et retrouvant les joies de la marche, du mouvement léger et de la simplicité. Sans vélo, plus d’ennuis mécanique, plus de roues crevées. Sans appareil électronique, plus  peur d’être volé, plus besoin de prendre tant de précaution. Je me sentais léger, prompte à suivre un nouveau chemin, à suivre «ma destinée ».

C’est peu de temps après que Mona est entrée dans ma vie. Ce fut le coup de foudre. J’ai toujours écouté mon cœur et c’est tout naturellement quelques mois plus tard,  je suivis Mona dans son pays d’origine, la Norvège.

Ce fut mon grand retour en Europe. Après six ans de voyage à vélo autour du monde, je sentais la boucle se boucler… mais pas si vite, un nomade ne devient pas sédentaire du jour au lendemain!

Début 2010 après avoir passé mon premier hiver norvégien (mon premier hiver en 6 ans), nous partions vivre six mois au Nicaragua, dans un petit village de pêcheurs non loin de Leon.  De retour en Norvège, je découvris ce fabuleux pays en faisant de l’auto stop. Ensuite, je revisitai la France, marchant sur le chemin de Compostel, 2 mois.

Mona ayant des études à finir en Norvège, nous passons un long et sombre hiver là-bas.

Printemps, puis été 2011, Mona finit ses études, nous partons essayer de nous installer, dans le sud ouest Français. Mais non, l’appel du voyage et du mouvement repris ses droits, et finalement nous reprenons la route pour un « Road trip », le long de la côte atlantique Espagnole. Etant  proche du Portugal nous traversons la frontière et poursuivons toujours un peu plus au sud. Je retrouvais certaines routes et paysages que j’avais traversés huit ans plus tôt. 

Fin 2011, après un sérieux accident de surf (15 points de suture sur le haut du crâne),  nous sommes allés travailler dans un centre équestre, contre nourriture et logement.

L’année 2012 commence avec un projet : celui de voyager à travers l'Europe. Du Portugal à la Norvège, nous irons travailler de « ferme en ferme », afin d’accumuler plus d’expériences sur les différentes techniques de culture et du travail de la terre, sous différents pays, climats, cultures, personnes… Nous espérons ainsi pouvoir recueillir suffisamment de connaissances pour cultiver notre petit lopin de terre durablement.

 

Je ne voyage donc plus à vélo, mais je vais garder et continuer ce blog. Ces dernières années j ai reçu un bon nombre de questions liées au voyage à vélo. Fort de mon expérience, je serais heureux de pouvoir aider qui que ce soit s’intéressant à ce fabuleux moyen de voyager et de découvrir le monde qu’est la bicyclette.

En guise d'article, je mettrais certaine de ces questions en ligne, on pourra venir sur ce blog pour glaner des info sur le voyage à vélo. En parallèle, je vais réouvrir mes vieux carnets de route et partager certaine de mes petites anecdotes du voyage.

 

A suivre donc…


Mona et Chris

Published by Nomadsheep - dans Divers
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 08:02

Accident-de-surf

 

Tôt le matin sur le spot de surf Ribeira D’ilhas, proche d’Ericeira au Portugal.

De la plage, je regardais déferler les vagues épaisses , avoisinant les trois mètres de haut . Pas facile d’apercevoir les quelques personnes déjà à l’eau. Pour atteindre le line up, il fallait ramer dure juste au dessus d’un sol caillouteux. Le courant était si fort, que l’on se retrouvait rapidement dans une zone de non retour où les vagues venaient se fracasser sur les rochers. Ici le seul moyen de rentrer sain et sauf sur la plage était de ramer au large pour ensuite prendre une vague direction la plage.
Je me lance à l’eau, me laissant emporter dans la zone de non retour et commence à ramer, pour rejoindre le line up. Dix minutes plus tard j’y étais, hors d’haleine. Je repère une vague, personne ne la prend, elle est pour moi. La vague est bien plus haute que moi, au moment du take off, je fais une erreur, perds mon équilibre, et wipe out dans le vide, les deux pieds en avant. Un choc terrible. Ma planche de surf, avec le poids de la vague vient percuter violement le haut de mon crâne, je me concentre pour ne pas perdre connaissance. L’énergie de la vague me tient sous l’eau, je suis dans la machine à laver, c’est le noir total et l'air commence à me manquer. Ne pas paniquer, garder son sang froid, puis remonter à la surface… on remonte toujours à la surface. Utiliser les déferlantes pour rentrer au plus vite sur la terre ferme, là...... c’est du sérieux, je le sens.
Enfin après un moment qui m'a paru une éternité, je remonte à la surface. De l’obscurité, je passe au bleu éblouissant du ciel, puis tout devient rouge. J’ai l’impression d’être sous une douche chaude, seulement là...... c’est ma propre chaleur qui s’échappe  de mon crâne. Je suis entrain de me vider de mon sang, et déjà une autre vague me déferle dessus. Le choc passé, je remonte sur ma planche, commence à ramer et prend la vague suivante, allongé sur ma planche, pour rejoindre la plage. Comme dans un film "les dents de la mer" l’eau , autour de moi , est  rouge... j’ai du sang plein les yeux mais je vois malgré tout la plage se rapprocher. Je me dirige le plus loin possible de la zone de courant.... Dans quelques dizaines de secondes je serais sur le sable. Enfin je sors de l’eau. Je suis calme, j’ai l’impression que le plus dur est passé.
 La plage en contraste avec l océan, est pleine de monde. En me voyant Les gens paniquent,  visages horrifiés... Quelqu'un court dans ma direction, il m’ordonne de m’asseoir et de ne plus bouger en attendant les secours. Je pense à Mona , elle dort sur le parking de la plage et je voudrais constater par moi même l’étendue des dégâts. Je marche doucement en faisant un point de compression sur la tête, en direction des douches, il y a de plus en plus de personnes autour de moi, tous me parle en même temps. Je me rince de tout ce sang puis réveille Mona en essayant de la rassurer. Je me penche au dessus d’un rétroviseur de voiture et enfin découvre un plaie profonde jusqu'à l’os, sur presque toute la longueur de mon crâne. Je m'asseois et continue le point de compression, déjà ça saigne moins. Les pompiers arrivent en tout juste 5 minutes, me nettoient et me rasent autour de la coupure directement sur le parking. Je les entends pousser des petites exclamations de stupeur, 45 minutes plus tard je suis a l'hôpital.  On me parle de points de suture, de radio, de scanner… de chirurgie esthétique.......
Résultât : 15 points de suture, une radio et interdiction de retourner à l'eau pour au moins un mois, mais sain et sauf…
cicatrice tete points suture
cicatrice crâne
Published by Nomadsheep - dans PORTUGAL
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 00:37
L'année commence sous le signe de la chance...
Dans les rues de Guaymas (Mexique), à la seconde fatidique où 31 devient 1er janvier,  entre pétards et feux d'artifice, de nombreuses personnes ont vidé le chargeur de leur revolver en direction des étoiles. Deux minutes plus tard, une balle perdue venait se ficher dans le béton à 50 cm de ma tête. Après avoir récolté le projectile, je montais les escaliers d'un bar(vide) avec un grand sourire aux lèvres... mon étoile venait de me cligner de l'oeil.


Que la baraka soit avec vous,
Bonne année 2009
.
.


Published by Nomadsheep - dans MEXIQUE
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 22:46

rue mexicaine


rue mexicaine


jeune mexicaine


vieux mexicain


sourire mexique


pietons mexicains


marchant ambulant mexique


alto stop

Published by Nomadsheep - dans MEXIQUE
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 03:09

bivouac tente ciel étoilé mexique vélo

camping au mexique

tente dans desert mexique

bivouac velo desert mexicain

surf, tente, velo, camp

cactus geant desert du mexique

Published by Chris - dans MEXIQUE
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 02:49
Published by Chris - dans MEXIQUE
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 02:16

voyage velo extreme

piste desert a velo

surf velo désert

Piste désert Mexique

route piste mexique a velo

piste cactus desert

voyage extreme desert a velo

Published by Chris - dans MEXIQUE
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 23:01










Published by Chris - dans U.S.A
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 22:54














Published by Chris - dans U.S.A
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 22:43












Published by Chris - dans U.S.A
commenter cet article