Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog















































19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 08:02

Accident-de-surf

 

Tôt le matin sur le spot de surf Ribeira D’ilhas, proche d’Ericeira au Portugal.

De la plage, je regardais déferler les vagues épaisses , avoisinant les trois mètres de haut . Pas facile d’apercevoir les quelques personnes déjà à l’eau. Pour atteindre le line up, il fallait ramer dure juste au dessus d’un sol caillouteux. Le courant était si fort, que l’on se retrouvait rapidement dans une zone de non retour où les vagues venaient se fracasser sur les rochers. Ici le seul moyen de rentrer sain et sauf sur la plage était de ramer au large pour ensuite prendre une vague direction la plage.
Je me lance à l’eau, me laissant emporter dans la zone de non retour et commence à ramer, pour rejoindre le line up. Dix minutes plus tard j’y étais, hors d’haleine. Je repère une vague, personne ne la prend, elle est pour moi. La vague est bien plus haute que moi, au moment du take off, je fais une erreur, perds mon équilibre, et wipe out dans le vide, les deux pieds en avant. Un choc terrible. Ma planche de surf, avec le poids de la vague vient percuter violement le haut de mon crâne, je me concentre pour ne pas perdre connaissance. L’énergie de la vague me tient sous l’eau, je suis dans la machine à laver, c’est le noir total et l'air commence à me manquer. Ne pas paniquer, garder son sang froid, puis remonter à la surface… on remonte toujours à la surface. Utiliser les déferlantes pour rentrer au plus vite sur la terre ferme, là...... c’est du sérieux, je le sens.
Enfin après un moment qui m'a paru une éternité, je remonte à la surface. De l’obscurité, je passe au bleu éblouissant du ciel, puis tout devient rouge. J’ai l’impression d’être sous une douche chaude, seulement là...... c’est ma propre chaleur qui s’échappe  de mon crâne. Je suis entrain de me vider de mon sang, et déjà une autre vague me déferle dessus. Le choc passé, je remonte sur ma planche, commence à ramer et prend la vague suivante, allongé sur ma planche, pour rejoindre la plage. Comme dans un film "les dents de la mer" l’eau , autour de moi , est  rouge... j’ai du sang plein les yeux mais je vois malgré tout la plage se rapprocher. Je me dirige le plus loin possible de la zone de courant.... Dans quelques dizaines de secondes je serais sur le sable. Enfin je sors de l’eau. Je suis calme, j’ai l’impression que le plus dur est passé.
 La plage en contraste avec l océan, est pleine de monde. En me voyant Les gens paniquent,  visages horrifiés... Quelqu'un court dans ma direction, il m’ordonne de m’asseoir et de ne plus bouger en attendant les secours. Je pense à Mona , elle dort sur le parking de la plage et je voudrais constater par moi même l’étendue des dégâts. Je marche doucement en faisant un point de compression sur la tête, en direction des douches, il y a de plus en plus de personnes autour de moi, tous me parle en même temps. Je me rince de tout ce sang puis réveille Mona en essayant de la rassurer. Je me penche au dessus d’un rétroviseur de voiture et enfin découvre un plaie profonde jusqu'à l’os, sur presque toute la longueur de mon crâne. Je m'asseois et continue le point de compression, déjà ça saigne moins. Les pompiers arrivent en tout juste 5 minutes, me nettoient et me rasent autour de la coupure directement sur le parking. Je les entends pousser des petites exclamations de stupeur, 45 minutes plus tard je suis a l'hôpital.  On me parle de points de suture, de radio, de scanner… de chirurgie esthétique.......
Résultât : 15 points de suture, une radio et interdiction de retourner à l'eau pour au moins un mois, mais sain et sauf…
cicatrice tete points suture
cicatrice crâne

Partager cet article

Repost 0
Published by Nomadsheep - dans PORTUGAL
commenter cet article

commentaires

guilain 06/08/2012 02:01

Hello,

J'ai pas mal suivi ton voyage depuis que j'ai rencontré une ami à toi sur ma route à Istanbul...
Je me reconnais pas mal dans certaines choses que tu dis... passionné de photos et de surf également. Vivre pour quelques instants de pure beauté! L'instant parfait, juste... un tube magique, un
sourire, une lumière...

Quand je vois les photos j'ai mal pour toi! Décidément ces ailerons! Il est arrivé un truc similaire à mon frère, il a faillit y passer:

Il remontait la barre et une surfeuse qui prenait une vague lui a foncé dessus! Aileron en pleine figure, ça à carrément pété l'os de la joue (os mallaire)... visage complètement bouffi. Il s'est
aussi pris un coup derrière la tête et s'est évanoui sous l'eau. La fille l'a repêché.
Sa cicatrise est bien plus visible que la tienne mais elle est vraiment bien placé je pense que ça doit plaire au filles, je lui dit ça pour le rassurer.
Il m'est aussi arrivé des sales trucs... Au canaries, dos completement éraflé sur les rochets... A Hossegor (vague magnifique mais tu detestera sans doute l'endroit) on prend une vague à trois avec
deux potes pour s'amuser, mon leech se noue autour du pote bodyboarder > brève strangulation mais avec la force de la vague il l'a senti passer.

En tout cas depuis l'histoire de mon frère dès que ça wipe out je me mets en boule bras autour de la tête...

Bonne route et on se croisera peut être un jour sur un spot ;-)

Nomadsheep 27/08/2012 08:30



La même..:)