Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog















































8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 09:32

.
.

Ras le bol des sentiers battus touristiques ! En arrivant dans le secteur des champs de glace Columbia, je fus déçu par le nombre d’infrastructures touristiques et sa surpopulation, enlevant beaucoup de charme à ce magnifique endroit. Depuis la terrasse du grand centre d'information, j’embrassais de la vue trois glaciers et plusieurs sommets de plus de 3000 m. En vue d’une prochaine ascension, je traçais des itinéraires imaginaires dans les montagnes environnantes. Le glacier central (glacier Athabasca) balafré d’une route de glace parcourue par des centaines dautocar tout terrain, n’était pas ce que je recherchais. Le superbe Mt Athabasca, se plantait sur la gauche du touriste glacier. Un glacier plus modeste (glacier little A) cheminait le long de sa face nord. Mon matériel d’alpiniste "en herbe" ne me permettait pas une telle ascension! Aussi mon regard se posa sur une plus petite montagne, sans neige, voisine du Mt Athabasca. Elle me paraissait toutefois suffisamment haute pour espérer avoir une vue imprenable sur les glaciers et toute sa région. Je l’appelais le Mt Demi-lune. Vue d’en bas ses pentes et ses quelques névés ne me paraissaient pas insurmontable. C’était décidé ! Demain, je monterai la haut.

   "Depuis la terrasse du grand centre d'information (...) je traçais des itinéraires imaginaires dans les montagnes environnantes"

.
.
.
Lever à 8h, 8h30 arrivèe au  centre d information. Apres avoir avale un litre de jus d’orange je commençais l’ascension, muni d’un sac rempli, de fringues, deux rations de riz, une bouteille d’eau. 

Au bout d’une heure j’arrivais à un surplomb, m’offrant une belle vue sur le glacier little A et la vallée environnante. Le Mt demi-lune se dressait à présent juste devant mes pieds. La longue pente très inclinèe n’était qu’un champ d’éboulis de pierres tranchantes comme des rasoirs. Une sorte de sentier coupait sans complexe en ligne droite la forte pente jusqu’au sommet. Ce fut bien plus dur que je ne me l’imaginais … à chacun de mes pas, les pierres se dérobaient et la plupart du temps je devais avancer à quatre pattes, telle une chèvre des montagnes, obèse, à qui l’on aurait attaché les deux pattes de devant entre elles! Peut avant midi, j’arrivais enfin à quelques mètres du sommet. Je fus pris d’un léger vertige en découvrant le panorama de l’autre côte. La montagne s’arrêtait brusquement en falaise sous mes sabots.  La vue qui s’offrait à moi dépassait largement ce dont j’imaginais la veille! Mon choix était le bon . Je dominais largement de la vue le glacier little A et un glacier caché, le glacier boundarie, grand champ de glace vierge, où miroitait le soleil. Ses eaux coulaient dans un petit lac turquoise et aussi loin que mon regard … j’suis mauvais pour les descriptions, mais les photos sont là...

Je prenais ma première portion de riz, et après une longue contemplation, je commençais la descente vers le glacier little A.  Je comptais rejoindre mon point de départ en longeant le flanc du glacier, mais rapidement je fus bloqué par un ravin de 5 m, laissant deviner une falaise.  Le raidillon qui m’avait mené jusque ici était bien trop abrupt pour pouvoir faire demi-tour. Il ne me restait plus qu’à longer le glacier mais en amont. Après deux ou trois cent mètres je trouvais une voie facile pour rejoindre le chemin de l’allée. Peu avant la fin, les muscles fatigués l’esprit dans le demi-lune, je me retrouvais les fesses à terre avec une légère entorse de la cheville dûe a une pierre qui venait de se décrocher. De retour au centre d’info je m’offrais une belle glace au chocolat, me reconscilliant pour un moment avec le milieu du tourisme de masse!

 

Au bout d’une heure j’arrivais à un surplomb, m’offrant une belle vue sur le glacier little A et la vallée environnante."


.




 Vue depuis le sommet, en face le Mt Athabasca. A gauche le glacier boundary, à droite le glacier little a

.

 "j’arrivais enfin à quelques mètres du sommet. Je fus pris d’un léger vertige en découvrant le panorama de l’autre côte(...) la montagne s’arrêtait brusquement en falaise sous mes sabots"

.


Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 06:20









Glacier Athabasca

Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 20:46


Ce matin, la neige est là, j'ouvre ma tente et un chien me saute dessus... il recherche désespérément un peu de chaleur. Je suis un peu nerveux, la veille au soir ce chien abandonné (la ville la plus proche est a 75km d'ici) m'avait attaqué et j'avais dû le repousser à l'aide d'un bâton. Mais sous la neige on se serre les coudes...

Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 20:13
Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 00:53
cuisiner les coprins chevlu
Après  l'installation du bivouac, je pars en excursion dans la forêt entourant ma petite prairie, à la recherche de champignons comestibles. Je reviens à la nuit tombante bredouille, j'ai réussi à identifier une seule espèce (hallucinogène) mais dans le doute, je m'abstients (en pleine nature loin de toute habitation mieux vaux ne  pas déconner avec ça)!!!
Au réveil la tente est trempée, j'ai essuyé un gros orage cette nuit. Je pousse mon vélo jusqu'à la route et là ... magie du champignon, une tribu de Coprin chevelu est apparue pendant la nuit! Je fouille mes saccoches pour concocter un bon petit repas...

Risotto au coprin chevelu
(pour un gros mangeur)
2 tasses de riz
4 tasses d'eau (500ml)
Environs 15 champignons
1 bout de gingembre
2 gousses d'ail
1 demi citron
2 doses de crème individuel pour café
huile d'olive
une pince de sel, poivre et origan
 
Cuire le riz pilaf en ajoutant le sel et l'huile d'olive. Pendant la cuisson, lorsque le riz et l eau ont environ le même niveau, je verse tout le reste sauf la crème et le citron que je rajoute à la fin dans ma gamelle.
Et voila, le tour est joue!
Bon app!!!
Plus de champignons comestibles sur Acoucoula.com
Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 00:50



Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 03:28

Où que vous soyez sur le continent nord-américain, impossible de ne pas entendre parler d'ours. Parfois aimé, souvent diabolisé, l'ours est source de nombreuses craintes plus ou moins justifiées.






J'ai rapporté ci-dessous, les conseils les plus courants à adopter face à un ours. (perso, je trouve ca plutôt comique)

Si tu rencontres un ours...

# Si l'ours est près de toi, recules lentement. Résistes à la tentation de courir.
# Gardes ton sang-froid et fais des mouvements délibérés. Tu feras ainsi savoir à l'ours que tu ne lui veux aucun mal.
# Si tu es en groupe, rassemblez-vous; sinon rejoinds d'autres personnes.
# Si tu as un vaporisateur à gaz poivré, prépares-toi à l'utiliser.
# Parles d'une voix apaisante. Les bêtes curieuses sauront ainsi que tu es un être humain.
# Quittes le secteur ou fais un détour. S'il est impossible de le faire, attends que l'ours s'en aille. Il faut toujours lui laisser une issue par laquelle il peut s'enfuir.


L' attaques (deux types d'attaque.)
1. L'ours a un comportement déffensif...

Tu surprends un ours qui se nourrit, qui protège ses petits ou qui ignorait simplement ta présence. Il te percoit comme une menace et sent le besoin de se défendre. C'est la situation la plus courante.

# C'est le bon moment pour vaporiser ton gaz poivré.
# Si l'ours te touche, fais le mort! Si tu es soumis, il ne t'attaquera probablement pas.
# Couche-toi sur le ventre, les jambes écartées. L'ours aura du mal à te retourner.
# Protège-toi la nuque et le cou avec tes mains
...
Une attaque défensive dure rarement plus de deux minutes. Si elle se poursuit, il se peut que l'ours passe à l'offensive. En pareil cas ... défend-toi!

2. L'ours a un comportement prédateur...

L'ours te traque et fonce sur toi. Il se peut également qu'il t'attaque pendant la nuit ou dans votre tente. Ce genre d'attaque est rare.

# Réfuge-toi dans un batiment ou une voiture.
# En l'absence d'un refuge, abstiens-toi de faire le mort!
# Défent-toi! Utilises du gaz poivré, des cailloux, des branches ou tout autre objet que tu trouves. Fais tout ce que tu peux pour montrer à l'ours que tu ne céderas pas.


Mais il y a quand même du bon... comme ces sources d'eau chaude, fermées pour cause... d'ours !



Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 23:29

Il fait nuit, je suis dans la forêt. Je distingue à peine les arbres devant moi, mais j'entends des bruits au loin (très loin). Soudain, un animal se ru sur moi ... c'est un panda féroce! Sans même me demander que fait cette animal dans un endroit pareil, je dégaine ma bombe au poivre anti ours - une portée de 9 mètres et une durée approximative de 4.5 secondes, en vente dans tous les magasins fish & game pour 50$ - Je presse le déclencheur (bruit de gravier) et aussitôt le jet rouge sang atteint ma cible. Horrifié, je constate que cela n'a aucun effet sur le panda, il semble même en redemander (bruit de pas). Venu de nulle part une personne s'interpose et sans même me regarder, s'adresse au panda.
_"Patrouille nature et forêt!"
La phrase me fait l'effet d'un coup de canon. Je suis brusquement tiré en arrière, arraché du sol, tout s'éclaire d'une lumière rose orangée ... Enfin j'ouvre les yeux.
Ébloui par une lampe torche,  je ne peux voir mon interlocuteur (et sauveur du panda).
_"Vous êtes dans un camping d'état, vous n'avez pas le droit de camper dans cette abri. L'endroit est strictement réservé pour les repas!"
Encore troublé par mon rêve, la bouche pâteuse et les yeux mi-clos, je trouve rien de mieux que:
 _"Mais j'suis pas dans une tente, j'suis dans un Hamac!"
_"Avez vous payez les 12 dollars?"
(réponds oui, réponds oui!)
 _"Heuuuu ... nan!"
_"Vous avez utilisé le poêle à bois!!
 _"Non c'est pas moi !" ( t'as vraiment l'air bete là, il sait bien que t'es le seul dans ce camping ...mon cerveau a du rester avec le panda, impossible d'avoir les idées claires)
_"Vous êtes dans un camping d'état du Yukon, vous auriez du payer 12 dollars et les déposer dans la boite prévue a cet effet!!! Quel est votre nom?"
 _ "...Béquille... Jean Béquille, B-E-Q-U-I-L-L-E"
_" Et votre plaque d'immatriculation?"
Je lui montre mon vélo à un mètre derrière lui. En panne sèche d'explications, je sors de mon hamac, regarde ma montre (pouah! une heure du mat!), puis me résigne à payer.
 _"Z'auriez pas la monnaie sur 50?"

 
Repost 0
Published by Chris - dans CANADA
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 05:08












Repost 0
Published by - dans CANADA
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 03:49

L' Alaska Highway a été construite pendant la seconde guerre mondial par l'armée americaine. Elle relie Dawson, en Colombie-Britannique à Delta Junction, en Alaska. Longue de 2 237 km, elle est officieusement considérée comme faisant partie de la route Panaméricaine.
















Repost 0
Published by - dans CANADA
commenter cet article